Getz se tape la fille d’Ipanema

On parle bien sûr de cet album mythique « the girl from Ipanema » ainsi que les 4 qui ont suivi. Stan Getz est au sommet de son art, beau gosse, limite les plaquettes de chocolat et les narines propres (car souvent irriguées de différentes substances). Il enregistre en 1963 avec le chanteur et guitariste brésilien Joao Gilberto (que certains considère comme le père de la bossa nova) les mythiques albums que tout le monde connait (sur des compositions de Jobim et Vinicius di Moraes) et un mythique « garota de ipanema » avec Astrud Gilberto, la femme de Joao. Mais Stanny ne s’arrête pas là : fort de son pouvoir de séduction il embarque Astrud (Astrud Weinert de son nom de jeune fille) qui divorce de son guitariste de mari. S’en suit alors une tournée mondiale ou paraît-il les concerts se succèdent aux bris de vaisselles et aux engueulades mémorables. Joao Gilberto, pas rancunier, enregistrera quelques années ensuite un autre album avec Stan Getz mais qui ne restera pas dans les annales.

Publicités

~ par Thelonious Avogaddro sur 11 février 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :