Abbou est grand

Le 21 juillet 1969 Neal Armstrong pose le pied sur le sol lunaire.

C’est l’effervescence dans le monde entier. Je suis à Bamako, capitale du Mali. Fier (et idiot) je raconte à mon cuisinier de l’époque, Abbou, cet exploit légendaire. Il me dit que ce n’est pas possible. Je reviens quelques jours après avec les premières photos de l’évènement publiées dans Match. Je les lui mets sous les yeux. Alors il me prend par la main, m’amène sur la véranda. La nuit est chaude et le ciel brille de myriades d’étoiles comme seul le ciel africain peut offrir. La lune est là, imposante, bulle boursouflée, Il la montre du doigt et me dit « il n’y a que Hallah qui peut aller la-haut ».

Publicités

~ par Thelonious Avogaddro sur 20 février 2009.

2 Réponses to “Abbou est grand”

  1. Que faisiez-vous à Bamako avec un cuisinier ? Vous êtes restaurateur aussi ?

  2. Non, c’était le cuisinier de la famille.
    Quelqu’un qui était marmitton pendant la guerre de 14/18. il était à Verdun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :