Mon 4 juillet idéal à NY

Des bruits de caisses claires tonnèrent. Ce n’était pas Art Blakey, le batteur de « Something else » où Cannonball Adderley frôlait la perfection, mais les couleurs bleues blanches et rouges du feu d’artifice sans grande originalité de l’Indépendance Day descendant en filaire sur l’East River. Comme ces feuilles mortes tombant à la pelle de la trompette de Miles jouant en sideman sur l’album.

Publicités

~ par Thelonious Avogaddro sur 3 mars 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :