La girafe et Newton

On se demande comment un cœur de girafe pourrait fonctionner pour envoyer du flux sanguin au cerveau de l’animal, contre la loi gravitaire. Et surtout, comment ce flux sanguin n’explose pas ledit cerveau lorsque la girafe écarte les pattes pour boire dans une marre. Eh bien la nature a imaginé une série de petits cœurs qui se trouvent dans le cou. En position droite, ces mini-pompes se relaient pour faire monter le sang. A la descente, ils agissent comme des pertes de charges pour faire diminuer la pression.

Publicités

~ par Thelonious Avogaddro sur 10 mars 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :