La girafe plus maline que l’acacia

La girafe se nourrissait tranquillement d’aiguilles d’acacia ; jusqu’au jour ou l’acacia se met à secréter une substance très toxique pour les girafes, genre de défense naturelle. Les girafes finissent par comprendre que ce poison ne se met à fonctionner qu’à partir d’un certain temps de cueillette. Elles s’organisent donc pour picorer un acacia juste le temps qu’il faut puis migre vers un autre acacia, etc. Mais un chercheur observe que les Girafes retombent malades. Il découvre qu’un acacia attaqué transmet une information via ses racines à un acacia proche qui a déjà secrété la substance toxique pour se défendre avant même que la Girafe n’arrive.

Publicités

~ par Thelonious Avogaddro sur 10 mars 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :