Herbie Hancool

Herbie Hancock a joué avec de nombreux grands jazzmen dans les années 1960 et a rejoint le Miles Davis quintet, avec lequel il a redéfini le rôle de la section rythmique. Il a également été un des premiers à utiliser les synthétiseurs et le scratch. Malgré ses expérimentations, la musique d’Herbie Hancock est restée mélodique et accessible, rencontrant parfois des succès commerciaux importants, avec en particulier les morceaux Cantaloupe Island, Watermelon Man, Chameleon et Rock it. Bertand Tavernier me racontait qu’il était très cool et zen. Rien ne le démontait.

Publicités

~ par Thelonious Avogaddro sur 6 avril 2009.

Une Réponse to “Herbie Hancool”

  1. Herbie c’est parfois répétitif et inaccessible, mais souvent c’est un son venu d’ailleurs, fluide et chaud. Un voyage vers de mystérieuses contrées musicales inexplorées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :